Newsletter n° 3, Introduction par Marie Rodet et Lotte Pelckmans

Cher.e.s lecteur.rice.s, 

Nous vous présentons ici notre troisième newsletter SLAFMIG, avec de nouveaux formats et projets passionnants. Nous souhaitons également partager avec vous les impressions optimistes – ou peut-être simplement notre espoir naïf ? – concernant l’éventualité de l’adoption d’une loi criminalisant l’esclavage fondé sur l’ascendance. Nous commençons à croire que grâce à notre projet, mais aussi grâce à l’attention, aux conférences et à la pression exercée sur le sujet de l’esclavage fondé sur l’ascendance au Mali par plusieurs activistes et d’autres projets et acteurs, ce projet de loi pourrait se concrétiser dans un avenir pas trop lointain. Qui sait si quelque chose se passera d’ici la fin de l’année 2021 ? 

Mais avant que notre optimisme ne se concrétise peut-être – espérons-le ! -, nous continuons notre effort. Dans le premier bulletin d’information, nous avions promis de diffuser un court sketch vidéo pour contribuer à la sensibilisation à la nécessité d’une loi de criminalisation. Cette idée stimulante d’un format inédit a maintenant pris forme, et a été diffusée. Nous vous invitons tous à regarder la vidéo de 2min20 ci-dessous qui a été diffusée sur la télévision nationale malienne (ORTM) dix fois en juin.

Une autre étape importante sur le front de la publication est l’opportunité de contribuer avec une partie des premiers résultats de notre recherche d’enquête sur les personnes déplacées d’origine esclave au Mali, dans le très prometteur journal nigérian the Republic. Nous avons été très heureux de la collaboration fructueuse et rapide, et des conseils bienvenus de nos collègues nigérians. Sur le plan thématique également, le numéro spécial intitulé « New/old stories on modern slavery » est très opportun. 

Le 10 mai, jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en France, nous avons organisé notre troisième conférence SLAFMIG-AMIS avec le militant Gambana malien Salif Kamara, qui a attiré un grand nombre de participants et a constitué notre première expérience de travail avec une traduction en temps réel en français et en anglais.

Dans notre blog, nous abordons certains des avantages et des inconvénients de la recherche dans le cadre de la pandémie COVID19, en mettant l’accent sur l’équipe de Copenhague et ses expériences de travail sur le « terrain en ligne ». Nous rendons également compte de la nouvelle enquête que notre équipe malienne mène actuellement sur la situation socio-économique des populations déplacées de force à Mambiri.

Nous serons de retour avec notre 4ème newsletter avant le mois d’août et nous nous réjouissons de vous informer de nombreuses activités passionnantes à venir, dont notre formation sur l’esclavage par ascendance pour les avocats et les autorités locales au Mali qui aura lieu à Bamako du 28 juin au 2 juillet 2021.

N’oubliez pas que nous ne sommes disponibles par mail ou par téléphone si vous souhaitez faire des commentaires, réagir ou apporter votre contribution ! 

Avec nos meilleures salutations,

Les chercheurs de l’équipe EMiFo/SlaFMig:

Marie Rodet, mr28@soas.ac.uk

Lotte Pelckmans, pelckmans@hum.ku.dk

Partagez !

Laisser un commentaire